Airbus, Boeing, Compagnies

Air Italy oublie le Boeing 787 et opte pour des Airbus A330 supplémentaires

Selon le site Aviation Analyst (site du spécialiste aéronautique Alex Macheras), la compagnie aérienne italienne Air Italy aurait décidé d’abandonner l’idée d’ajouter des Boeing 787 à sa flotte long courrier, et souhaiterait augmenter le nombre d’Airbus A330 en opération.

Les problèmes de jeunesse du Boeing 787 auront eu pour le moment raison des commandes de certaines compagnies. Rossen Dimitrov, responsable des opérations de la compagnie Air Italy a annoncé “En raison d’un retard dans les livraisons de Boeing 787 Dreamliner, nous avons décidé d’élargir notre flotte avec des Airbus A330. Nous allons y ajouter d’autres A330 cette année et l’année prochaine également“. Monsieur Dimitrov en a également profité pour rappeler à Aviation Analyst que “la croissance dynamique actuelle d’Air Italy et d’assurer le maximum de synergie avec les besoins opérationnels de la compagnie, […] ainsi que de soutenir nos projets de croissance pour les vols long-courrier” mais de préciser que la compagnie “attend avec impatience la livraison de Boeing 787 lorsqu’ils seront disponibles et conformes à nos critères commerciaux“.

Les raisons à chercher du côté de Qatar Airways ?

Air Italy est née du rachat de la compagnie aérienne italienne Meridiana en 2016 par la compagnie Qatar Airways. Dès lors, la compagnie nationale du Qatar a évoqué son désir d’envoyer des Boeing 737 Max ainsi que des 787 en opération chez Air Italy afin de remplacer les anciens 737 et A330 opérés par Meridiana, ceci afin de réduire les dépenses en kérosène. Problème : les 787-9 attendus par Qatar Airways sont en retard, et la croissance souhaitée par la compagnie ne peut pas les attendre. Air Italy va donc louer des A330 supplémentaires auprès de Qatar Airways et propose donc comme cap actuel une flotte long-courrier tout Airbus.

Le premier Boeing 737 Max 8 d’Air Italy, actuellement cloué au sol.

Une flotte générale tout Airbus envisagée ?

Alex Macheras est également allé plus loin dans son entretien avec la compagnie privée italienne, évoquant les problèmes actuels du 737 Max. Air Italy est en effet touchée par le grounding international, ayant 3 modèles de Max 8 dans sa flotte. Sur le plan court-courrier, la compagnie exploite uniquement des Boeing 737, mais Monsieur Dimitrov annonce “[…] avec le grounding et les retards de livraisons (du 737 Max ndlr), pourrions-nous envisager Airbus sur le court-courrier ? Ne jamais dire jamais“. Les responsables d’Air Italy ont en effet discuté avec la compagnie Suisse Swiss Air sur leur ressenti à l’exploitation de l’Airbus A220, et les problèmes du 737 Max pourraient conduire Air Italy a envisager l’entrée de l’A320 dans leur flotte, déjà exploité dans le passé par Meridiana et actuellement par Qatar Airways. La commonalité d’exploitation entre les familles A330 et A320 pourraient ainsi permettre à Air Italy de réduire ses coûts de formation et de maintenance, même si aucune annonce officielle ne vient confirmer que c’est une stratégie vers laquelle la compagnie souhaite se diriger.


Sources : Article d’Alex Macheras sur les propos receuillis auprès de Rossen Dimitrov. A retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *